Ruines romaines en pays berbère

Au IIIè siècle avant notre ère, le pourtour méditerranéen passe progressivement sous contrôle romain. C'est au cours de cette période agitée que la Gaule transalpine voit le jour, marquant l'extension de l'empire romain en Europe occidentale. Au nord de l'Afrique, un scénario identique se déroule en territoire berbère de manière simultanée.

La cité de Volubilis, dans la région de Meknès au Maroc, témoigne de ce passé romain des Berbères pas si lointain. Il s'agit d'un site archéologique majeur au Maroc, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. De nombreuses fouilles archéologiques ont déjà eu lieu sur ce site antique de 40 hectares, mais la cité n'a pas encore livré tous ses secrets.

L'histoire de ce site au cours de l'antiquité se perd dans les brumes du temps. Depuis près d'un millénaire, à l'arrivée des Romains, les Berbères cohabitaient déjà avec les Phéniciens, depuis environ 1100 avant J.-C., dans la fameuse civilisation antique punique ou carthaginoise. Les Phéniciens avaient eux-mêmes bâti leur cité sur un site berbère occupé depuis le néolithique.

Comme tout ce qui touche à l'histoire des Berbères au cours de l'antiquité, les sources écrites sont rares. L'origine de la cité de Volubilis n'échappe pas à la règle. Cette cité urbaine aurait éclos seulement au IIIè siècle avant J.-C. sous l’impulsion punique, avant de s'émanciper et atteindre une superficie de 40 hectares sous l'empire romain.

Le nom berbère de Volubilis serait Walili ou Oualili. Cette cité berbère existait bien avant les Phéniciens, et son édification est sans conteste bien antérieure. Les Berbères à l'ouest de l'Atlas avaient migré dans l'archipel des îles Canaries environ 3000 ans avant J.-C. pour constituer le peuple berbère des Guanches (Lire l'article).

Cette présence des Berbères sur les cotes marocaines est attestée très tôt dans l'antiquité. La fondation de la cité phénicienne, et à fortiori de celle de Oualili, a en tout cas précédé la fondation de la grande cité africaine de Carthage. Il faudra certainement attendre encore des années avant que l’histoire de ce site ne soit clairement établie.

En observant les alentours du site de Volubilis, il est aisé de deviner que les Berbères ont été attirés très tôt par la situation géographique et le climat de cette vallée verdoyante. La cité berbère très ancienne de Oualili était probablement contemporaine de l’Égypte antique.

Ce passé pourrait sembler effacé à tout jamais, si des indices ne venaient pas rappeler l'origine berbère de la cité de Volubilis.

Parmi les vestiges romains mis à jour dans les ruines de la cité, figurent des représentations éloquentes sous forme de mosaïques. Par l'intermédiaire de la mythologie romaine, bien conservée, rejaillit celle plus discrète des berbères.

Mosaïque, site de Volubilis, MarocL'une de ces mosaïques à Volubilis représente le char d'Amphitrite, une divinité de la mythologie grecque. Dans l'Odyssée, Homère la présente comme une divinité de la mer, maitresse des monstres marins.

Hésiode en fait le femme de Poséidon, dieu de l'océan d'origine berbère, habituellement représenté avec son triton (Lire l'article). Leur union donna naissance à Triton.

C'est au bord du lac Triton que Pallas et Athéna sont nées et ont grandi. Athéna la tritonide, reine berbère, deviendra le déesse Minerve et rejoindra les Dieux de l'Olympe (Lire l'article).

Par syncrétisme, les Romains se sont accaparés les mythologies plus anciennes, celle des Grecs, elles-même inspirées de la mythologie berbère. On le constate une fois de plus, les Berbères sont intimement rattachés à la mer.

Le char d'Amphitrite rappelle étrangement les chars berbères à quatre roues de l'antiquité, retrouvés sur des peintures et gravures rupestres au sud du Maroc (Lire l'article).

Si les Berbères de l'antiquité n'ont pas légué de livres à la postérité, leurs écrits sont restés gravés dans la pierre. Les fouilles archéologiques au Maroc et dans l'ensemble du Maghreb font ressurgir une histoire ancienne que beaucoup avaient considéré un peu hâtivement comme de simples légendes.

Il nous aura suffit de contempler une mosaïque des ruines romaines de Volubilis pour accéder au passé florissant des Berbères. Un passé que l'on survole avec délectation sur ce blog, sous le charme des peuples anciens de l'antiquité peuplant le pourtour méditerranéen, auxquels appartenaient les Berbères.





Crédit photos

- Ruines de Volubilis, via Wikimedia Commons

- Site de Volubilis, via Wikimedia Commons

- Alentours de Volubilis, via Wikimedia Commons

- Mosaïque de Volubilis, via Wikimedia Commons

Artisanat du Sud - Tapis Beni Ouarain

www.artisanat-du-sud.com

www.tapis-beni-ouarain.com

Derniers articles postés sur le thème Décoration. Suivre le flux Atom des articles.

Pour toute demande d'informations, contactez-nous.