Le château de Montségur et les Berbères d'Occitanie

Les vacances en Ariège sont bien sûr l'occasion inespérée de faire une balade au sommet du pog de Montségur. Ce piton rocheux se gravit aisément par les sentiers. Si l’ascension peut être éprouvante pour certains, le spectacle du château de Montségur est époustouflant à l'approche du sommet et fournit une belle récompense aux plus courageux.

château de Montségur, Ariège, France

Les Cathares furent légion dans le Sud de la France, notamment aux XIIè et XIIIè siècles. Les places fortes comme Albi, Béziers, Carcassonne, Narbonne ou Toulouse portent encore en elles le sceau cathare.

Sur l'autoroute A9, la Languedocienne, dans le Sud de la France, un panneau nous informe fièrement, "Vous êtes en pays Cathare". Les Cathares ont pourtant depuis longtemps disparu, mais ce mot "Cathare" résonne toujours, comme un parfum tenace, un souvenir indélébile, un rêve assassiné.

Les Cathares étaient les ennemis chrétiens de Rome, jugés comme hérétiques, et furent pourchassés jusqu'au dernier dit-on. Mais les légendes attribuées aux Cathares ont fait vivre leur souvenir. Il est question de trésor, de pouvoirs étranges, de refuges inaccessibles, de grottes tenues secrètes. Comment ne pas citer ici le livre admirable de Kate Mosse, Labyrinthe ? (1)

Le terme "cathare" serait vraisemblablement apparu sous la plume de Saint-Augustin (354 - 430) dans son ouvrage De haeresibus rédigé vers le IVè siècle. Saint-Augustin, d'origine berbère, est l'un des quatre pères de l'église. Ce terme sera ensuite repris par plusieurs auteurs et finira par s'imposer définitivement.

Aux racines du Catharisme

Le château de Montségur fut un haut-lieu du Catharisme. Il restera à jamais le dernier bastion cathare à avoir cédé face aux armées du pape, en 1244, après des années de persécution dans toute l'Occitanie. Les armées chrétiennes seront enfin parvenues à mettre un terme à l'hérésie cathare avec l'anéantissement de cette communauté réfugiée dans le château.

Dans le Défi cathare (page 170), Renée-Paule Guillot, historienne et conférencière, définit le Catharisme comme la "dernière manifestation de la dynamique mystique des Berbères" ... (2)

L'historienne évoque ici les deux peuples frères que sont les Berbères-Maxiges africains et les Berbères-Mastiènes occitans.

Les peuples Berbères mêlés aux peuples Ibères sont à l'origine du mysticisme cathare selon l'auteur. Notons qu'à la période du néolithique, les Ibéro-Maurusiens peuplaient déjà les deux cotés du détroit de Gibraltar.

Le Catharisme repose sur un dualisme, un dieu bon et un dieu mauvais. Le dieu bon est rattaché au spirituel, tout ce qui est matériel relève du dieu mauvais. C'est pourquoi les Cathares menaient une vie ascétique, c'est à dire sobre et débarrassée de superflu. Ils privilégiaient des liens étroits avec la nature, se soignaient avec les plantes. Comme les Berbères, ils avaient un lien particulier avec les pitons rocheux et les pics montagneux.

Nous avons déjà évoqué une étonnante dualité dans la mythologie berbère, qui a alimenté la mythologie grecque. Le géant Antée, gardien des portes de l'enfer chez Dante dans la Divine Comedy, côtoie Atlas le Titan, qui est le seul à connaitre le chemin qui mène aux Jardins des Hespérides dans l'Odyssée d'Homère.

Djebel Toubkal, Massif du Haut Atlas, MarocLe Djebel Toubkal est le plus haut sommet de la chaine de l'Atlas. Son sommet culmine à 4167 mètres. Il est situé dans le Haut Atlas, au Sud de Marrakech. Le Djebel Toubkal était vénéré par les Berbères de l'Atlas.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.


Pic de Teide, îles CanariesLe Pic de Teide est un volcan atteignant 3718 mètres d'altitude, situé sur l'île de Tenerife dans les Iles Canaries. Dans la mythologie des Berbères Guanches des Canaries, il abrite un démon et symbolise l'enfer. (En savoir plus)

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.


Ces deux sommets, le Djebel Toubkal et le Pic de Teide, symbolisent la dualité, dans les croyances berbères, respectivement d'un dieu bon et d'un dieu mauvais.

L'origine mystérieuse des Berbères

Les berbères sont un ensemble de peuples nomades, parfois sédentarisés, que l'on retrouve dans l'histoire depuis les rives méditerranéennes de la Palestine jusqu'aux rivages atlantiques du Maroc et du Sahara. Leur origine fait, encore aujourd'hui, l'objet d'un vif débat entre historiens.

Si les berbères ont ancré leurs croyances dans l'Atlas du Maghreb et les îles Canaries, on peut alors se poser la question de savoir pourquoi et comment les Berbères auraient transposées (une partie de ?) leurs croyances en Occitanie.

Transport de l'Arche d'Alliance
Le transport de l'Arche d'Alliance, Bas-relief d'un autel de la cathédrale d'Auch, France

Dans son livre, Le Défi cathare, Renée-Paule Guillot semble retenir l'origine des Berbères formulée par Ibn Khaldûn (1332 - 1406), historien, philosophe et homme politique andalous d'origine arabe.

Ibn Khaldûn, citant des auteurs arabes tels Ibn al-Kalbî (737 - 819) ou Ibn ‘Abd al-Barr (978 - 1071), place l'origine des berbères dans le pays de Canaan, en Syrie actuelle, d'où ils auraient été chassés dans l'antiquité. Canaan est le petit-fils de Noé dans la Genèse, le livre premier de la Bible.

On parle ici de peuples qui auraient erré sur les cotes égyptiennes pour venir s'installer en Libye actuelle. Le nom Libye vient d'ailleurs des peuples de langue Libyque dénommés paléoberbères ou libyco-berbères.

Ils se seraient répandus dans la chaine de l'Atlas, le Sahel et le Sahara, se mêlant aux peuples autochtones. L'origine du pays de Canaan nous amène sur une piste reprise par Renée-Paule Guillot, qui expliquerait la fuite de ces peuples vers des contrées difficiles d'accès.

Leur fuite aurait été motivée par l'absolue nécessité de cacher leur secret, pour mieux le protéger. Un secret si terrible qu'il provoquera l'excommunication des Cathares et engagera les armées chrétiennes dans une lutte sans merci contre l'hérésie cathare.

... à suivre

Sources

1 - Labyrinthe - Kate Mosse, Éditions Jean-Claude Lattès, 2006, 597 pages

2 - Le défi cathare - Renée-Paule Guillot, Lanore, 1998, 234 pages


Crédit photos

- Château de Montségur. By Lamecast (Own work) [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons

- Vue du Djebel Toubkal. commons.wikimedia.org, By Walter Mittelholzer (1894-1937) — Own scan from book "Tschadseeflug" by Walter Mittelholzer, published in 1932 in Switzerland (publisher: "Verlag Schweizer Aero-Revue" in Zürich), Domaine public.

- Le Pic de Teide enneigé, Pepelopex, commons.wikimedia.org

- Le transport de l'Arche d'Alliance. By Vassil (Own work) [Public domain], via Wikimedia Commons

Artisanat du Sud - Tapis Beni Ouarain

www.artisanat-du-sud.com

www.tapis-beni-ouarain.com

Derniers articles postés sur le thème Décoration. Suivre le flux Atom des articles.

Pour toute demande d'informations, contactez-nous.