Le mystère de la pierre gravée de l'Île aux chênes

En 1803, une pierre gravée fut trouvée sur une île de la province canadienne de la Nouvelle-Écosse (a). Elle portait des symboles inconnus, et un message resté longtemps indéchiffré. Ce n'est qu'en 1949 qu'une traduction en anglais sera proposée par le Révérend A.T. Kempton.

Le contexte de sa découverte est assez étrange, de même que le puits dans lequel elle a été retrouvée. Toute cette histoire aurait pu rester dans le rayon des mystères et légendes, si les symboles gravés sur la pierre n'avaient pas accusé une ressemblance troublante avec les caractères de l'alphabet Berbère ...

Le Tifinagh est l'alphabet Berbère. Très ancien, il est constitué de symboles, comme le correspondant à la lettre yath, le (lettre yat), le (lettre yam), le (lettre yav), le (lettre yagn) ou le (lettre yakh).

L'île mystérieuse

Le sujet est suffisamment sérieux pour avoir fait l'objet d'un livre, avec le soutien du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des Arts de l'Ontario et du Gouvernement du Canada.

Le livre The Oak Island Mystery: The Secret of the World's Greatest Treasure Hunt ("Le Mystère de Oak Island: Le Secret de la plus grande chasse au trésor dans le monde") par Lionel et Patricia Fanthorpe est sorti en Mars 2012, publié par Dundurn Press Limited à Toronto au Canada (1).

Dès l'introduction du livre, les auteurs comparent cette légende tenace avec celle de l'abbé Saunière et de son trésor (supposé) à Rennes-le-Château.

La légende de l'Île aux chênes, qui date de 1795, prétend qu'un célèbre pirate anglais, mort un siècle plus tôt, aurait enterré son trésor sur l'île avant d'être capturé par les Anglais. Cette légende a inspiré notamment Robert-Louis Stevenson dans son roman L'Île aux trésors.

En Avril 2015, l'hebdomadaire anglais "The Boston Standard" a consacré un article relatant la découverte d'artefacts sur cette île mystérieuse au large du Canada (2).

Tout commence en 1795 lorsque 3 personnes aperçoivent des lumières sur l'Île aux chênes. Ils décident de s'y rendre pour en savoir plus et découvrent une dépression circulaire. Il s'avère qu'un puits profond descend dans les entrailles de l'île. Il va être nommé Money pit, le puits du trésor.

8 ans plus tard, les excavations se sont multipliées pour explorer le puits. Tous les 3 mètres, des paliers faits de troncs de chêne ont été découverts. Ils remonteraient aux environs de l'an 1575 selon les datations obtenues à partir de ces paliers en bois.

C'est alors qu'aurait été repérée la pierre gravée, à 30 mètres de profondeur. Les excavations devront être interrompues par la suite à cause de l'inondation du puits. Des recherches permettront d'identifier l'origine des inondations d'eau salée. Une plage artificielle révèle des conduits d'écoulement permettant à l'eau de mer de rejoindre un tunnel pour ensuite inonder le puits. Les recherches d'un trésor sont abandonnées. Le puits garde son secret.

Aucun trésor n'a jamais été découvert dans le puits de l'Île aux chênes, restent quelques artefacts dont la fameuse pierre gravée.

Un message codé en berbère

Essayons de reproduire les glyphes gravés sur la pierre avec des caractères de l'alphabet berbère.

Glyphes de la ierre gravée

ⴻⵁⵠⴿ   ⵆⵠ   ⵜⵓⵎⴻⵔ   ⵠⵔⴻ

ⵊⴾⵎⵎⴾⴻⵝ   ⴱⴻⵜⵝⵔⵙ   ⴰⵁⵓ   ⵜⵜⵁⴾⵓⵔ


Si le triangle inversé, pointe vers le bas, n'est pas représenté ici, il doit faire partie cependant de l'écriture berbère. Plusieurs auteurs mentionnent les variations d'écriture qui peuvent apparaitre d'une région à une autre, d'une tribu à une autre.

Il est surprenant cependant, de retrouver une pierre gravée de symboles berbères. Le Tifinagh était un alphabet peu utilisé, retrouvé sur des épitaphes ou des peintures rupestres.

Tifinagh ancien, Gravures rupestres, Mali
Tifinagh ancien, Gravures rupestres, Mali (b)

Pourtant, le Révérend A.T. Kempton en donne une traduction tout à fait inhabituelle. Selon lui, ce message codé signifierait:

FORTY FEET BELOW TWO MILLION POUNDS ARE BURIED.

Ce qui signifie en français: "40 pieds plus bas, deux millions de livres sont enterrés."

Cette traduction est plus que surprenante. Car l'utilisation de l'écriture berbère ne nous est parvenue que par des inscriptions funéraires et votives, comme le rappelle le Centre de Recherche Berbère. Le Tifinagh serait plutôt un alphabet utilisé pour exprimer des croyances religieuses et mythologiques, et non un langage révélant un trésor anglais. Même si les textes en tifinagh gravés sur les pierres pouvaient parfois indiquer aux Touaregs la présence d'une source ou la direction d'une oasis dans le désert, vues comme de véritables trésors.

La pseudo-traduction, car c'est bien de cela dont il s'agit, a été faite lettre par lettre, ce qui est aussi une preuve de supercherie. Car le Tifinagh ancien est un alphabet consonantique, ne représentant que les consonnes.

Le roi Numide Massinissa
Le roi Numide Massinissa (c)

Sur la photo ci-dessus, le nom du Roi Massinissa est écrit à la fois en tifinagh et en lettres latines. Comme on peut le voir, ici les consonnes et deux voyelles (pseudo-consonnes) sont écrites: MASNSEN.

En Tifinagh ancien, cela aurait donné quelque chose comme MSNSN, et Masinissa en tifinagh normalisé soit ⵎⴰⵙⵉⵏⵉⵙⵙⴰ en écriture tifinagh.

Pour information, le tifinagh normalisé (ou néo-tifinagh) a été créé par l'Académie Berbère dans les années 60.

Si le message de la pierre gravée est réellement ancien, il ne devrait contenir que des consonnes. Mais surtout, en aucun cas ce message ne peut être du langage berbère et contenir un texte anglais. Cela n'a plus de sens.

Pour bien comprendre, voici un extrait d'un texte ancien en berbère écrit en tifinagh (3):

Texte ancien en berbère écrit en tifinagh

Si l'on retranscrit ce texte en lettres latines, comme l'a fait le révérend A.T. Kempton pour la pierre gravée, on obtient le résultat suivant:

WNWA     SLN   ŢĢ   TMZĤ
ZN   ŢĢ   TWNN   YWRNWN

Le langage berbère est proprement incompréhensible pour un non initié. Un même mot peut prendre plusieurs sens selon le contexte. Un signe actuel peut avoir la même forme qu'un signe libyque mais une valeur différente, comme le précisent Mohamed Aghali-Zakara et Jeannine Drouin dans un article intitulé "L'écriture touarègue : les tifinagh" (4).

En fait, chaque texte (et il en existe très peu) écrit en tifinagh ne peut être correctement traduit si il est hors de son contexte initial. Ainsi que l'explique Ali Hamadache, la plupart de ces langues libyco-berbères restent indéchiffrables car disparues depuis plus de 1500 ans.

Conclusions sur la pierre gravée de l'Île aux chênes

L'écriture berbère est, encore aujourd'hui, une écriture pleine de mystères. L'origine de l'écriture libyco-berbère remonterait à plus de 2500 ans selon Ali Hamadache. C'est un domaine qui passionne les amateurs de mystères et de légendes.

Un texte en anglais codé en lettres de l'alphabet berbère est bel et bien une blague. La pierre gravée et son pseudo-texte berbère sont donc une supercherie. Inutile de s'étendre sur les raisons commerciales qui ont encouragé ce détournement de la culture berbère. C'est en tout cas une nouvelle démonstration de l'aura planétaire des mystères Berbères qui traversent une nouvelle fois l'Atlantique. Et puis cela aura été l'occasion rare de se pencher sur l'une des langues les plus vieilles au monde, dont l'origine remonte à plus de 2500 ans, et disparue il y a 1500 ans.


Sources

1 - The Oak Island mystery, World’s Greatest Treasure Hunt, By Lionel and Patricia Fanthorpe, Dundurn Press Limited, 2012 -

2 - Mysterious artifacts unearthed in treasure hunt on Oak Island, By Gemma Gadd, The Boston Standard, 08/04/2015 -

3 - L'Afrique et la naissance de l'écriture, Ali Hamadache, UNESCO, page 31 -

4 - L'écriture touarègue : les tifinagh, par Mohamed Aghali-Zakara et Jeannine Drouin, BNF -


Crédit photos

a - Locating the Inscribed stone, Uncovering the Oak Island project -

b - By Taguelmoust (Own work) [GFDL or CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons

c - By The original uploader was Numidix at French Wikipedia [Public domain], via Wikimedia Commons

Artisanat du Sud - Tapis Beni Ouarain

www.artisanat-du-sud.com

www.tapis-beni-ouarain.com

Derniers articles postés sur le thème Décoration. Suivre le flux Atom des articles.

Pour toute demande d'informations, contactez-nous.