Le passé englouti des Berbères

Au Maroc, les Berbères sont auréolés d'un certain prestige, à tel point qu'ils pourraient représenter un label. Pour désigner un tapis de qualité de fabrication artisanale, on parle de tapis berbère. Les organisateurs de trek dans le désert invitent leurs clients à partager un tajine berbère sous une tente berbère. Parfois, le terme "berbère" est associé à l’ingéniosité. Un repas berbère est un repas préparé avec les moyens du bord au milieu de nulle part.

La halte de chameaux au caravansérail, Charles Théodore Frère
La halte de chameaux au caravansérail, Charles Théodore Frère (a)

Les nomades berbères ont inspiré les peintres orientalistes, certainement captivés par la démarche à l'amble des chameaux comme par le mystère entourant les nomades sahariens.

Une civilisation mystérieuse

L'histoire des Berbères remonte au plus profond des ages. Elle nous a été transmise partiellement par les écrits d'autres peuples qui ont côtoyé les différents peuples berbères dans les temps reculés. Mais des pans entiers de leur histoire restent méconnus et soumis à interprétation. Leur rôle dans l'histoire a été minimisé, voir ignoré.

Parmi les rares vestiges légués par ces peuples de l'antiquité, figurent des gravures et peintures rupestres. Elles sont situées dans le massif du Hoggar en Algérie comme au Sud du Moyen Atlas marocain. On peut se faire une idée un peu plus précise de ce que pouvaient être ces anciennes civilisations. Surtout si l'on connait le passé humide relativement récent du Sahara.

Lire l'article: Le mystérieux Sahara verdoyant

Une étude scientifique a même fourni l'emplacement d'anciens lits de fleuves et de rivières sur la façade occidentale du Sahara.

Lire l'article: Sahara, un réseau fluvial digne de l'Amazonie

Les pyramides de Güímar

Par ailleurs, des vestiges anciens semblent raconter une histoire bien différente de celle communément admise et enseignée.

Pyramide de Güímar, Tenerife, Iles Canaries
Pyramide de Güímar, Tenerife, Iles Canaries (b)

Les pyramides de Güímar sur l'île de Tenerife aux Iles Canaries fournissent à ce titre un bel exemple de controverse historique. Certains archéologues les considèrent comme de vulgaires tas de cailloux datés du XIXe siècle, quand d'autres y voient des pyramides bien plus anciennes rappelant les pyramides mayas ...

Comme nous l'avons vu dans un précédent article (1), la population d'origine des Iles Canaries étaient des Berbères Guanches. Une première phase de peuplement s'étaient produite 3000 ans avant J.C., depuis les cotes marocaines ou mauritaniennes vraisemblablement.

La civilisation des Guanches des Canaries est-elle à l'origine de ces pyramides ? Le site Internet du Parc ethnographique des pyramides de Güímar (2) présente brièvement les différentes théories sur l'origine de ces pyramides.

  • Elles seraient, selon certains chercheurs, de simples tas de cailloux réunis par des cultivateurs pour rendre leurs champs plus faciles à cultiver.
  • Pour Thor Heyerdahl, qui avait traversé l'océan Pacifique à bord du Kon Tiki, ces pyramides seraient bien plus anciennes, et leur construction pourrait remonter à la période pré-hispanique (avant l'installation des Espagnols sur les îles Canaries en 1402).
  • Suite à des excavations réalisées par l'Université de La Laguna à Tenerife, des vestiges de poteries datés du XIXe siècle et relevés sous les terres-pleins entre les pyramides prouveraient que leur construction est bien plus récente, située dans le courant du XIXe siècle.
  • Enfin, le propriétaire du site aurait publié un acte de vente en 1854 ne mentionnant pas les pyramides, contrairement à celui publié en 1872. Ce qui fait dire à certains que leur construction a eu lieu entre ces deux dates.
Pyramide de Güímar, Tenerife, Iles Canaries
Pyramide de Güímar, Tenerife, Iles Canaries (c)

En observant ces pyramides, il est difficile d'imaginer que des agriculteurs se sont débarrassés de pierres gênant leurs activités agricoles en construisant ces édifices. Les pierres auraient plus sûrement été utilisées pour construire des routes, des maisons ou des abris.

Or ces pyramides contiennent des pierres taillées, mais aussi des escaliers d'accès au plateau supérieur, et sont alignées selon des règles astronomiques. Tout semble indiquer que ces tas de cailloux sont bien plus que de simples amas.

Une origine berbère

Dans son ouvrage intitulé "Les Iles Canaries (3), Attilio Gaudio apporte une indication attestant d'une origine ancienne de ces pyramides:

Un premier signal de l'origine plus ancienne de ces amas en espalier est venu de la découverte d'une carte géographique des îles Canaries datant de la conquête (XVe siècle): un complexe pyramidal est marqué près de la localité de Güímar dans l'île de Tenerife et un autre dans le sud de La Palma.
- Les îles Canaries, Attilio Gaudio, mai 2000, Karthala (3)

Si une carte remontant à la conquête espagnole des îles Canaries au XVe siècle fait mention de pyramides sur le site de Güímar, on peut alors se demander pourquoi la littérature espagnole a si longtemps ignoré voir caché cette révélation. Car il s'agit bien d'une révélation si on poursuit la lecture de Attilio Gaudio:

La pyramide qui s'élève à 500 mètres, au nord de la petite ville de Guimar (30 km au sud de Santa Cruz de Tenerife), couvre une surface de 120 mètres de long et 25 mètres de large. La superposition en gradins des couches de pierres volcaniques taillées et posées sans aucun liant, font penser du point de vue architectural, toutes proportions gardées, aux pyramides de Saqqarah, en Égypte, et à certaines pyramides mayas du Mexique.
- Les îles Canaries, Attilio Gaudio, mai 2000, Karthala (3)

Pyramide de Saqqarah, Égypte
Pyramide de Saqqarah, Égypte (d)

La pyramide de Saqqarah fut construite sous le règne de Djéser vers 3600 ans avant J.C. Elle contient 6 gradins, comme celles de Guimar. Mais ces dernières semblent avoir subi moins d'érosion.

Il apparait évident que ces pyramides des îles Canaries sont des monuments anciens, bien que ni leur utilité ni leur origine n'aient pu être établies. Cela reste tout de même une trace du passé des Guanches des Canaries. Un passé des Berbères qui serait probablement resté encore longtemps englouti dans l'océan de l'ignorance si une carte géographique du XVe siècle n'était venue confirmer l'origine pré-hispanique de ces pyramides.

Auteur: Pascal Guillermard


Sources

1 - L'étonnante histoire du Berbère Pinzón (suite), Article du blog -

2 - What is Pirámides de Güímar?, Parque Etnográfico Pirámides de Güímar -

3 - Les îles Canaries, Attilio Gaudio, mai 2000, Karthala -


Crédit photos

a - La halte de chameaux au caravansérail, Théodore Frère (1814-1888), Wikimedia Commons

b - Pyramids of Güímar, photo taken by Steffen Löwe, Wikimedia Commons

c - Pyramids of Güímar, Parque Etnográfico Pirámides de Güímar

d - Complexe pyramidal de Djéser à Saqqarah, Wikimedia Commons

Artisanat du Sud - Tapis Beni Ouarain

www.artisanat-du-sud.com

www.tapis-beni-ouarain.com

Derniers articles postés sur le thème Décoration. Suivre le flux Atom des articles.

Pour toute demande d'informations, contactez-nous.