Notre projet d'artisanat marocain en ligne

Un artisanat marocain florissant

Fontaine de jardin en zellige

Les artisans marocains sont un des poumons de l'économie à Marrakech. Ils ne constituent pas seulement un attrait touristique pour Marrakech, car l'artisanat marocain est le principal fournisseur des ménages dans de nombreux secteurs. L'artisanat marocain couvre la décoration intérieure, l'aménagement des jardins, le mobilier, l'habillement, l'alimentaire ou encore le domaine cosmétique.
Connu et reconnu dans le monde entier, l'artisanat marocain peine pourtant à s'exporter. 20% seulement de la production artisanale à Marrakech est destiné à l'export, 80% étant consommé localement. Cela nous amène à penser que les artisans marocains ont un réel savoir-faire d'une part, mais aussi un déficit de visibilité sur Internet d'autre part.

L'une des entraves à l'exportation est le volume de certains articles, ou leur aspect encombrant et fragile, à l'image des lustres des ferblantiers ou de la poterie de Safi. Pourtant, les amateurs se pressent dans les boutiques, achetant des appliques murales, des plats et vases en céramique, des accessoires de la maison en osier ou des tapis berbères. Un aperçu de la richesse de l'artisanat marocain vous est proposé dans cette vidéo.





Faire connaitre l'artisanat marocain

Au Maroc, les artisans s'associent volontiers pour répondre à la demande. Si chacun possède souvent son propre atelier, il n'est pas rare de les voir travailler sur une même commande. Cette flexibilité et cette faculté d'entente cordiale sont un facteur clé pour la vente sur internet. La réactivité des artisans permet ainsi de pouvoir répondre à tout type de demande dans des délais relativement bref. Ce sont ces caractéristiques de l'artisanat marocain, et sa richesse, qui nous ont incité à entreprendre ce projet de vente sur Internet.

Table de jardin marocaine en zelligeFontaine de jardin muraleTable en zellige vert


Les tapis berbères

On ne les présente plus, les tapis berbères sont connus dans le monde entier. Il est quasiment impossible de parcourir le Maroc sans apercevoir les tapis accrochés aux murs de la Médina ou suspendu aux terrasses dans les villages, comme à l'Ourika.



Si votre voyage au Maroc vous amène dans le Moyen Atlas, vous aurez peur-être la chance de pouvoir observer les femmes berbères fabriquant des tapis prestigieux. Ces tapis blancs à traits brun-noirs sont la marque des tribus des Beni Ouarain. Ils sont fabriqués à la main en laine naturelle, leur poids avoisine les 20 kg de laine pour un tapis de 200 x 300 cm.



Épais et denses, ces tapis au design incertain ont littéralement conquis les designers d'intérieur les plus réputés. Plusieurs articles sur ce blog leur ont été consacrés. Les créations de ces designers, qui fleurissent dans les magazines de décoration intérieure, se retrouvent à New-York, Amsterdam, Paris, Tokyo, Rome ou Genève

C'est le cas avec ces grands tapis Beni Ouarain, chacun ayant son propre look.

De nombreuses photos et vidéos sur ce blog vous dévoileront toute la richesse de l'artisanat marocain. L'univers des Berbères n'est pas en reste, avec une découverte de ce peuple par une approche historique, basée sur les textes anciens. L'étonnante histoire du Berbère Pinzón raconte l'une des facettes de l'univers des Berbères, familiers de l'océan atlantique entre autres.

Les articles de ce blog vous feront découvrir l'histoire et toute l'étendue du savoir-faire des Berbères. Le point de départ, peut-être, d'une nouvelle passion pour l'artisanat marocain ...

L'expédition de l'artisanat marocain

Des objets artisanaux fragiles

Lampe de jardin en terre cuiteNous avons fait le pari de proposer toute la gamme de l'artisanat marocain sur Internet. Si le chemin est encore long pour faire le tour de l'offre d'artisanat, notre catalogue réunit déjà plus de 800 articles différents. Nous couvrons de nombreuses catégories de produits artisanaux, parmi lesquelles certaines contiennent des objets fragiles. Il s'agit notamment de la poterie, de la céramique et des lustres marocains.

Si certaines poteries sont assez solides et présentent peu de risque de casse, comme les barbecues en terre cuite, ce n'est pas le cas pour toutes les poteries. Les plus petites sont souvent les plus fragiles. Les cendriers marocains en céramique, les assiettes, les plats ou encore les lampes en terre cuite ou les lustres en métal nécessitent des précautions particulières lors de l'emballage.

Emballage des objets artisanaux fragiles

Caisse en boisPour une commande de plusieurs articles fragiles, une caisse en bois remplace le carton rigide, comme pour les commandes en gros.

Ces contraintes liées au conditionnement coûteux des articles fragiles nous a imposé de définir des quantités minimales d'achat de ces articles.


Mousse d'emballageEn premier lieu, on prendra soin d'emballer chaque article dans une mousse de 1 cm d'épaisseur. Le rôle de la mousse est de protéger contre les chocs lors du transport.

L'objet fragile sera ensuite conditionné dans un carton rigide garni de la même mousse sur les parois internes.


Le transport

Le transport est l'aspect crucial de l'export, nous y reviendrons peut-être lors d'un prochain article. De nombreuses compagnies assurent les livraisons depuis le Maroc à destination du monde entier. Nous travaillons habituellement avec EMS Chronopost International. Notre choix a été motivé par les tarifs abordables et le respect des délais. EMS propose une grille tarifaire réservée à l'export d'artisanat marocain.

Ces tarifs négociés nous permettent de réduire le coût de livraison pour nos clients. Nous prenons généralement à notre charge près de la moitié, et parfois la totalité, des frais d'expédition. Cela ne peut concerner que l'envoi de colis dont le poids est inférieur ou égal à 3 kg.

Le cas particulier des tapis

Tapis berbère Beni OuarainL'expédition des tapis depuis Marrakech pose bien moins de problèmes d'emballage, si ce n'est une protection contre l'humidité en hiver. En revanche, les tapis sont expédiés en mode normal, non en mode express, compte-tenu de leur poids (jusqu'à 50 kg pour les grands tapis Beni Ouarain ou les tapis de M'rirt) et de leur volume.

Cela nous permet de bénéficier de coûts d'expédition moindres et de pouvoir offrir les frais de port à destination du Portugal, de l'Espagne et de la France. Une participation sera demandée pour les autres destinations.

L'expédition d'articles volumineux

Pergolas dans un parcLes jardins marocains font l'admiration des visiteurs. Leur décoration, inspirée des arts décoratifs dans l'islam, utilise des moucharabiehs, des structures en fer forgé (grilles de fenêtres, pergolas, bancs etc.) et des tables et fontaines en zellige.

Ces articles en fer forgé sont encombrants par leurs dimensions ou leurs formes arrondies. La livraison est alors confiée à des transporteurs marocains livrant par camion à votre domicile.


Lire à ce sujet l'article Un jardin, des plantes et 2 pergolas

Ces transporteurs se chargeront notamment d'installer la fontaine, dont le poids peut avoisiner 60 kg et même plus pour les grandes fontaines murales, ou de déposer les éléments d'une pergolas dans votre jardin.

L'artisanat marocain à Marrakech

Tapis berbère Beni Ouarain

Soyez les bienvenu(e)s sur notre blog d'artisanat marocain en direct de Marrakech. En parcourant les pages de ce blog, vous partez à la rencontre d'un savoir-faire ancestral, vieux de plus de 1000 ans, celui des Berbères du Maroc. Ce voyage vous plongera dans les brumes de l'antiquité, sur les traces des ancêtres des Berbères. Au fil des articles, la richesse de l'artisanat marocain et son histoire fascinante se dévoileront peu à peu. Vous découvrirez alors à quel point l'artisanat berbère marocain est riche de sa culture.

Au Maroc, l'artisanat est présent partout, ainsi que le montre cette vidéo, où la cité de Marrakech s'orne de fontaines murales et de fresques en carreaux de zellige, de lanternes en métal ou de pergolas en fer forgé, comme à l'aéroport de Marrakech Ménara.



Le remarquable savoir-faire des Berbères

Le travail manuel des artisans de Marrakech illustre la richesse du peuple Berbère. De multiples influences ont façonné l'artisanat marocain, depuis l'antiquité parfois, ou plus récemment dans l'histoire.

Aux racines de l'artisanat marocain, Al-Andalus résonne comme un hymne à l'art décoratif berbère. L'art hispano-mauresque a marqué les esprits pour longtemps. La palais royale de l'Alcazar, à Séville en Espagne, est un témoin de cette époque où l'artisanat était un art majeur.

Mais le creuset de l'artisanat marocain est avant tout le massif de l'Atlas, berceau des Berbères depuis l'antiquité. Il semblerait même que le massif atlassique ait vu les premiers pas du pastoralisme, il y a plusieurs milliers d'année, marquant le point de départ de la domestication du mouton. Les Berbères auraient-ils été les précurseurs du travail de la laine ?



L'origine très ancienne des tapis berbères remonte probablement à cette période lointaine. Cette assertion semble attestée par les recherches archéologiques récentes qui révèlent la présence du mouton dans l'Atlas dès avant la période néolithique.

Tapis Beni OuarainAujourd'hui, l'art du tissage des tapis en laine chez les Berbères du Maroc peut s'enorgueillir d'une reconnaissance planétaire. Le tapis Beni Ouarain, fleuron des tapis berbères, décore des salons design à Paris, Bruxelles, Genève, New-York, Sydney ou Tokyo.

Parmi les designers qui ont magnifié le tapis Beni Ouarain, Jason Mowen, à Sydney en Australie, ou Solveig Fernlund à New-York, atteignent l'excellence. Leurs compositions s'étalent dans les plus illustres magasines de décoration intérieure, ouvrant une voie royale aux tapis Beni Ouarain.


Découvrez notre offre de tapis Beni Ouarain à bas prix

Le panache de ces tapis inspire à leur tour les amatrices de tapis berbères. Les photos des salons de nos clientes mêlent tous les styles, avec beaucoup de raffinement et d'imagination.

Tapis berbère Beni OuarainUn salon Beni Ouarain est souvent conçu dans un esprit de sobriété et de convivialité, donnant lieu à de belles décorations d'intérieur.

Aucun salon n'est identique, chacun possédant son charme propre et ses fantaisies, offrant de nouvelles idées d'aménagement d'un salon.

Il arrive même qu'un tapis berbère Beni Ouarain résonne comme une évidence dans un salon, tant l'ensemble présente une belle harmonie de formes et de couleurs.


La notoriété de ce tapis berbère a, depuis longtemps, franchi allègrement les frontières. En Asie, les amateurs de décoration intérieure se sont eux aussi tournés vers le tapis Beni Ouarain. C'est ainsi que l'un de nos tapis a entrepris un long voyage depuis Marrakech.


Tapis berbère Beni OuarainCe tapis Beni Ouarain de qualité supérieure est l'un des tapis représentatif de notre collection de tapis berbères marocains à Marrakech.

Ces tapis Beni Ouarain de grandes dimensions est fait main au Maroc. Il illustre parfaitement la qualité du travail des tisseuses berbères et leur immense savoir-faire.


Si l'artisanat marocain rassemble autour de lui une opinion qui lui est largement favorable, la composante humaine est moins souvent prise en compte. Le travail à la main représente un exercice qui peut s'avérer éreintant.

La composante humaine de l'artisanat marocain

Tout au long de l'année, les artisans comme les tisseuses berbères vaquent à leur activités manuelles. Cette labeur prend une autre envergure si l'on songe aux températures extrêmes qui peuvent régner au Maroc. Chaque été, le mercure dépasse les 50°C à Marrakech, avoisinant les 60°C dans les villes du sud marocain comme à Zagora ou Ouarzazate.

Tapis Beni Ouarain, MarocL'hiver en Afrique du nord est parfois redoutable. Les régions du Moyen Atlas et celles du Haut Atlas sont parmi les plus froides qui soient en Afrique. Au cours des mois de janvier et février, le thermomètre peut afficher des températures inférieures à -10°C. Le rythme de vie des habitants de ces régions se voit alors totalement bouleversé.

Comme nous l'avons abordé dans un article du blog, avec le soucis d'informer au mieux nos clients, mais aussi de prendre la mesure d'une situation inhabituelle, la réalité est saisissante. Intitulé "Le tapis Beni Ouarain au fil du temps", nous portons, dans cet article, un regard sur la situation des familles marocaines ainsi exposées au froid glacial, qui peut parfois devenir insoutenable. C'est alors un véritable combat, presque une lutte pour la survie qui s'engage. Les pouvoirs publics marocains se mobilisent pour venir en aide aux familles les plus fragilisées. Ils distribuent des vivres de première nécessité, des médicaments et des couvertures en nombre.

Cette facette de la vie quotidienne au Maroc est rarement évoquée. Elle constitue pourtant une réalité qui surgit à chaque hiver au Maroc. L'habitat marocain n'est pas équipé contre le froid, les maisons ne sont pas dotées d'une isolation comme on peut le voir en France. Ce sont donc des conditions de vie assez rude, où les enfants portent souvent les mêmes chaussures, été comme hiver. Cette digression nous a paru utile pour bien mesurer le courage et l'abnégation des hommes et des femmes qui œuvrent au quotidien pour nous fournir les plus belles créations artisanales au Maroc.

Un artisanat dynamique et traditionnel

Les exportations d'artisanat marocain en 2016 traduisent l'engouement pour les tapis. Ils occupent le premier rang des produits exportés, en compagnie des poteries et de la vannerie. Si Marrakech et Casablanca sont les porte-drapeaux des exportations d'artisanat, cette activité manuelle reste cependant un artisanat rural.

Tapis Beni Ouarain du MarocPrésent dans chaque villes et villages du Maroc, l'artisanat fait vivre de nombreuses familles marocaines. Le secteur artisanal représenterait 20% des emplois, démontrant ainsi son dynamisme et son rôle social. Au vue des résultats à l'export en 2016, porté par son caractère à la fois écologique et durable, l'artisanat marocain ne connait pas la crise.

Contrairement aux idées reçues, l'artisanat au Maroc est avant tout largement consommé localement. Si il fait l'admiration des vacanciers, cet artisanat s'exporte relativement peu. Des études montrent que la production artisanale à Marrakech est écoulée auprès des familles marocaines à plus de 80%.

Dans les maisons, les riads comme dans les palaces ou les grands hôtels, les salons sont passés entre les mains des artisans.

Les sédaris, ces supports en bois sur lesquels reposent les banquettes des salons, sont fabriqués dans les souks par des menuisiers décorateurs. Leur clientèle est principalement marocaine.

Il en va de même pour les coussins en mobra, ce velours marocain dessinant des arabesques ou des motifs floraux. Chaque demeure à Marrakech est équipée de lustres, appliques murales, poufs en cuir, tapis et meubles artisanaux.

Pergola fer forgé, MarocLes jardins ne sont pas en reste, décorés de pots en terre cuite, de mobiliers en fer forgé et de fontaines et tables en zellige.

Une pergola dans un jardin produit un effet singulier, apportant du volume et un certain raffinement dans un cadre de verdure.

Le travail du fer forgé et la confection manuelle des carreaux de zellige sont présentés en vidéo, tambours battant, rythmés au son des outils. La fabrication d'une pergola en fer forgé et de tables en zellige vous plonge au cœur d'un atelier artisanal à Marrakech.



Salon de jardin tressé, MarocLes jardins au Maroc réservent souvent une place aux salons fabriqués à partir de matières naturelles très écologiques, comme c'est le cas fréquemment dans l'artisanat marocain.

Un salon de jardin nature complet en bois, roseau, osier ou rotin dure plus longtemps qu'un salon en matières plastique, sans se dégrader. À condition de le préserver de l'humidité, et en veillant à ne pas l'exposer en plein soleil pendant des heures, votre salon nature conservera son aspect frais et brillant. Installez toujours votre salon nature à l'ombre des arbres, dans un endroit bien drainé et ventilé.


... Remportant un vif succès

Cet artisanat traditionnel plait et l'engouement qu'il suscite va croissant. L'exportation de l'artisanat marocain répond à un besoin clairement exprimé par les amateurs d'art décoratif oriental. Nous nous efforçons de répondre au mieux à leurs attentes en leur donnant accès à l'authentique artisanat berbère traditionnel du Maroc.

L'artisanat marocain est placé au cœur de la tradition marocaine à double titre. De tous temps, les artisans marocains ont œuvré pour répondre aux besoins locaux en terme de décoration et d'équipements de la maison. Dans le cas des tapis, le travail artisanal était effectué au sein même du foyer familial. Il s'agit donc d'une activité de production traditionnelle, mais aussi d'une tradition de consommation locale.

Cette tradition artisanale s'est perpétuée au cours des générations, jusqu'à devenir un véritable moteur économique. Mais l'artisanat marocain a su conserver son identité.

La halte de chameaux au caravansérail, Charles Théodore FrèreSon succès fait vivre de nombreuses familles qui perpétuent ce savoir-faire. Si le secteur artisanal est, encore aujourd'hui, ancré profondément dans les mœurs marocaines, il le doit à son ancienneté, et son origine se perd dans les brumes du temps.

Le passé englouti des Berbères ressurgit là où on s'y attendait le moins, au large des cotes marocaines, dans l'archipel des Canaries, comme dans le détroit de Gibraltar.

Vous ne serez pas surpris de constater que ce blog est donc aussi consacré au Maroc, aux Berbères, à leur culture et à leur histoire. Des textes anciens aux découvertes archéologiques récentes, l'histoire des Berbères se révèlent lentement, sortant de l'obscurité, apportant son flot d'anecdotes succulentes. Elle amène dans ses bagages l'artisanat marocain depuis le fond des âges.

Entre mythes et réalité

L'origine des Berbères est difficile à appréhender, remontant à une époque ancienne où l'écriture n'existait pas encore. Leur histoire s'est écrite sur les murs des falaises, des grottes et des cavernes. Elle a été relayée par des historiens grecs puis romains, à partir de voyages et d'anecdotes recueillies sur place.

Les textes anciens sont ceux d'Hérodote, Platon, Virgile, Diodore de Sicile ou Ptolémée. Sous la plume de ces auteurs illustres se dessinent les mythes berbères de l'antiquité, dont la réalité est parfois démontrée par les fouilles archéologiques ou géologiques.

Ce sera le cas pour le reine berbère Athéna Tritonis, dont la légende s'écrit sur les rivages du mythique lac Triton.

Ce dernier a été localisé dans la région des Chotts tunisiens, au pied du massif de l'Atlas, non loin du golfe de Gabès. La reine berbère deviendra la déesse éponyme d'Athènes.

Du Lac Triton à la source des Berbères, le chemin sera emprunté au récit surprenant d'un capitaine du XIXème siècle. Son projet de mer intérieure dans le Sahara a révélé bien des surprises.


Oasis de la vallée du Drâa, Ouarzazate, MarocChez les Berbères du sud marocain, il y a plus de 2000 ans, le fleuve Drâa était supposé être la source du Nil égyptien. Cette affirmation fut attestée par le roi berbère Juba II de Maurétanie, puis reprise par Pline l'Ancien ou encore par Paul Orose, prêtre et apologiste romain, au Vè siècle.

Si ce récit n'est qu'une légende, il s'agit là d'une légende tenace. Le Nil et le Drâa étaient les deux fleuves les plus prestigieux d'Afrique avant les explorations de l'Afrique sub-saharienne. De l'Atlas à la source du Nil propose un survol du Sahara et de ses fleuves dans l'antiquité.


Un troupeau d'éléphants en bordure du fleuve NigerLes fleuves du Sahara constituaient encore un vaste réseau hydrologique reliant d'immenses lacs marécageux il y a seulement 5000 ans.

Les éléphants, les bœufs, les girafes ou les crocodiles peuplaient ces vastes zones humides, parcourues par des populations indigènes depuis le néolithique. Le Sahara n'était pas cette barrière naturelle infranchissable qu'il est devenu avec la sècheresse, débutée environ 2500 ans avant l'ère chrétienne.

De nouvelles voies migratoires des Berbères et des autres peuples d'Afrique, à travers le Sahara, ont ainsi été clairement identifiées, alors que l'on considérait généralement le Nil comme l'unique couloir migratoire vers le nord de l'Afrique dans l'antiquité.


Dunes du SaharaEn observant les dunes du Sahara, l'absence totale de végétation et cette aridité extrême aujourd'hui, on peine à imaginer la faune et la flore qui s'y développaient en abondance dans les temps reculés.

Et pourtant, dans le Sahara, un réseau fluvial digne de l'Amazonie et des centaines d'espèces animales et végétales s'offraient au regard des ancêtres des Berbères.

L'océan atlantique a conservé le souvenir de cet immense fleuve qui charriait jadis des sédiments en quantité à l'ouest du Sahara. Son embouchure se situait alors dans l'actuel Banc d'Arguin en Mauritanie. Les découvertes scientifiques récentes ne cessent de faire reverdir le Sahara et viennent nous rafraichir la mémoire sur le passé fabuleux de ce désert majestueux.


Simone WeilAu travers de l'histoire ancienne des Berbères, c'est tout le passé des peuples africains qui ressurgit. Ces civilisations anciennes ont marque les esprits, à l'instar de Simone Weil, une philosophe de la première moitié du XXè siècle.

Le Catharisme vu par Simone Weil est un vibrant hommage de la part de cette femme de Lettres aux valeurs des anciennes civilisations dont celles des Berbères.


En parcourant les articles du blog dédiés à la saga berbère, votre voyage vous fera croiser des personnages aussi variés que Christophe Colomb, le général romain Sertorius, le titan de la mythologie grecque Antée, Hercule, Atlas, Poseidon ou encore les cathares ariégeois de Septimanie.

Bonne visite sur notre blog !

L'équipe de Artisanat du Sud - Marrakech, Maroc


Logo facebookRetrouvez l'artisanat berbère du Maroc sur facebook.


Logo Artisanat du sud

Artisanat du Sud - Tapis Beni Ouarain

www.artisanat-du-sud.com

www.tapis-beni-ouarain.com

Derniers articles postés sur le thème Décoration. Suivre le flux Atom des articles.

Pour toute demande d'informations, contactez-nous.