De Jérusalem à Montségur, le secret berbère

Vous vous demandez peut-être ce que viennent faire les Cathares et le Pog de Montségur, dans le département de l'Ariège en France, sur un blog dédié à l'artisanat marocain et à la culture berbère.

Certes les Cathares et le catharisme sont un sujet passionnant, et les mystères qui s'y rattachent sont tout aussi fascinants. Mais cela n'explique pas tout.

L'évocation des Cathares sur ce blog découle d'un ouvrage écrit par une historienne et conférencière en 1998, Renée-Paule Guillot, "Le défi cathare". (1)

Où il est question de Cathares, d'Ibères et de Berbères, entre Jérusalem et Montségur, en passant par les massifs du Hoggar et du Tassili, et par le Maroc.

les Cathares et les Berbères seraient-ils un seul et même peuple en fin de compte ?

Château de Montségur, Ariège, France
Château de Montségur, Ariège, France

Il est également question de secrets et de trésors, et de sentiers longeant les falaises abruptes du Pog de Montségur, par lesquels les Cathares ont pu emmener leur trésor, loin des armées chrétiennes qui les assiégeaient.

L'auteur note que, lors de la reddition des Cathares du château de Montségur, après plusieurs mois de siège, le 1er mars 1244, bien des mystères sont apparus et subsistent encore aujourd'hui.

Il y a tout d'abord un délai de 15 jours demandé par les cathares avant la reddition. Pourquoi ce délai alors que la cause était perdue ?

Il y a ensuite l'énigme des quelques cathares quittant le Pog de Montségur discrètement par un passage dérobé avant l'arrivée des soldats de l'armée chrétienne. À la page 147 du livre, Renée-Paule Guillot s'interroge:

Ils emportent un balluchon. Un trésor ? Mais le trésor a été sauvé, quelques semaines plus tôt, par Pierre Bonnet et par Mattheus. Y aurait-il deux trésors à Montségur, l'un matériel, l'autre spirituel ? Livres cathares, littérature sacrée, affirment les uns. Graal, suggère Otto Rahn.
- Le défi cathare, page 147. (1)

Otto Rahn (1904-1939) est un écrivain et archéologue allemand qui mena de nombreuses fouilles dans les environs du château de Montségur. Il recherchait le Graal que les Cathares auraient caché dans une grotte en Ariège avant la reddition en 1244.

Ses recherches resteront vaines, nul trésor ne fut retrouvé par Otto Rahn dans les grottes de l'Ariège.

Toujours à la page 147 de son livre, Renée-Paule Guillot continue de s'interroger:

Quel était donc ce trésor qui ne pouvait quitter le Pog que le 16 mars après l'accomplissement probable d'un certain rituel auquel il devait être lié ?
- Le défi cathare, page 147. (1)

Nous n'en saurons pas plus sur ce mystérieux trésor cathare. Reste que l'extermination des cathares présente selon elle une évidente démesure. Elle songe davantage à un complot politique plutôt qu'à une simple hérésie à éliminer. Elle rappelle que quelques siècles plus tôt, les Maures avaient été défaits par Charles Martel en 732 à Poitiers. La lutte acharnée contre l'hérésie cathare par les armées chrétiennes serait-elle le prolongement de celle qui devait repousser les Maures hors de la Septimanie ? On sait que la secte chrétienne soutenue par les Romains, (qui deviendra l'église romaine) avait déjà exterminé, au IVè siècle de notre ère, toutes les sectes chrétiennes concurrentes ...

Crête de Morenci, Ariège, France
Le Pog de Montségur vu depuis la crête de Morenci

Le chapitre 6 de ce livre est donc naturellement consacré aux Berbères. Renée-Paule Guillot relève quelques indices permettant de rattacher les Cathares aux Berbères de l'Atlas marocain.

Tout d'abord, elle évoque la crête de Morenci (crête du Maure se demande-t-elle ?) érigée de pierres aux formes étranges, au Nord-Est de Montségur.

Mais le lien, qui unit les Berbères et les Cathares, est surtout établi par Adolphe Garrigou (1802-1893), historien spécialisé des Pays de Foix et de Couserans. Il l'explique par les flux migratoires qui se sont déroulés sur le pourtour méditerranéen au cours des millénaires, cité par Renée-Paule Guillot:

À la suite de luttes anciennes entre les peuples d'Asie occidentale, un chef puissant, Abraha le seigneur, s'aventure en Libye et y repousse [...] les fragments de vingt peuples vaincus, notamment d'Arméniens, Palestins, Perses, Mèdes et Chaldéens.
- Le défi cathare, page 155.

Une partie de ces peuples reste en Afrique, ce sont les Berbères. L'autre franchit le détroit de Gabès, ce sont les Ibères.
- Le défi cathare, page 155.

Pour Adolphe Garrigou, les Berbères et les Ibères sont cousins, cela ne fait aucun doute. Ces cousins sont eux-mêmes issus d'un savant brassage ethnique, ces fameux peuples vaincus, qui ont préféré s'exiler dans le Maghreb.

Plateau de l'Assekrem, Algérie
Plateau de l'Assekrem, Algérie, aux confins du Hoggar au loin

Ces peuples exilés ne serait-ils pas revenus sur les terres de leurs ancêtres. Car nous avions déjà noté un flux migratoire contraire, d'Ouest en Est cette fois-ci, lors de la période d'assèchement du Sahara verdoyant, 3000 ans avant notre ère. (Lire l'article)

L'histoire tourmentée des Berbères les a toujours repoussé vers des zones pas toujours très hospitalières, mais qui semblaient parfaitement leur convenir. Comme le massif du Hoggar ou celui du Tassili, en plein Sahara, ou celui des Pyrénées, plus accueillant.

Dans tous les cas, les Berbères y auront trouvé de nombreuses grottes reculées, parfois difficiles d'accès. Si il était besoin de cacher un trésor, les caches secrètes ne manquaient pas.

Depuis la région des environs de Jérusalem et les rives orientales de la méditerranée, et jusqu'aux confins des Pyrénées, les Berbères ont répandu leurs mystères, parsemé leurs croyances, et peut-être transporté un secret fameux, comme une fuite éternelle.

Si un lien indéniable réunit les Cathares et les Berbères, il est difficile de faire la part entre les légendes et les écrits des anciens, arabes ou latins, qui se contredisent parfois, comme pour laisser le temps aux Berbères de se dérober.

Si il y a bien un peuple mystérieux, tant par ses origines que par le chemin qu'il poursuit, c'est bien le peuple berbère. Son trésor lui-même n'est pas clairement défini. Pièces d'or, livres sacrés, Graal ou Arche d'alliance ? Il nous faudra encore creuser pour arriver à la source du mystère berbère.

Il y a une chose dont on peut être sûr désormais, les Cathares et les Berbères sont un seul et même peuple, évoluant au gré des métissages. Les Cathares n'ont donc pas été exterminés, il reste toujours des fragments de ces peuples vaincus ... et leur trésor semble-t-il.

à suivre ...

Sources

1 - Le défi cathare - Renée-Paule Guillot, Fernand Lanore, 1998, 233 pages


Crédit photos

- Château de Montségur. Blog Tourisme en Occitanie

- Crête de Morenci. Balades en Pyrénées

- Plateau de l'Assekrem. Par Arche Caracalla (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Artisanat du Sud